Partenaires culturels

Unlock Art

 

Le Méridien Heliopolis | La Townhouse Gallery

La Townhouse Gallery a été créée en 1998 en tant que tout premier espace artistique indépendant d'Egypte ayant pour vocation de rendre l'art contemporain accessible à tous. Le besoin urgent d'une institution comme celle-ci s'est fait ressentir par l'accroissement rapide du nombre d'expositions et de programmes de vulgarisation de l'art contemporain. De nos jours, la galerie organise au minimum une vingtaine d'expositions et accueille pas moins de 10 artistes en résidence chaque année. De plus, 10 ateliers sont continuellement en place, pour toucher environ 800 personnes par an, issues pour la plupart de groupes marginalisés.

La Townhouse Gallery base ses programmes sur les besoins des communautés qu'elle souhaite sensibiliser, avec pour objectif principal de développer et d'améliorer la perception, l'appréciation et la pratique de l'art contemporain en Egypte en soutenant le développement d'une scène artistique indépendante. Son programme d'ateliers de travail est un élément crucial de ses activités. La galerie se trouve en plein cœur du Caire dans le quartier des mécaniciens, à proximité d'une communauté importante de réfugiés. Avec une approche globale pour toucher les populations des environs, la galerie a su bâtir un puissant réseau de confiance et de relations ; ainsi, des travailleurs locaux et des voisins
participent régulièrement aux ateliers artistiques et visitent fréquemment les expositions. De
nombreux ateliers sont organisés pour les réfugiés, les enfants qui travaillent, les enfants des rues, les jeunes musulmanes et les aspirants artistes, photographes, conservateurs, acteurs, metteurs en scène, réalisateurs et scénographes.

La Townhouse Gallery a joué un rôle majeur de conseil et de soutien auprès d'un grand nombre d'associations artistiques qui font désormais partie de la scène indépendante en plein essor. Avec de nombreuses activités culturelles soutenues par le gouvernement et sujettes à des restrictions politiques ou limitant la créativité, une telle scène artistique, dont la Townhouse Gallery est le fer de lance, est essentielle au bien-être de la création artistique en Egypte.

La galerie repère et soutient des artistes qui ne pouvaient pas précédemment exposer leur travail en raison de la taille de leurs œuvres (la galerie loue une usine, espace unique au Caire) ou
dont le contenu et le sujet des œuvres peuvent être politiquement sensibles.
Le talent est nourri et soutenu et, une fois que les artistes sont reconnus dans la région, leur travail et leurs intérêts sont promus à plus grande échelle. La Townhouse Gallery peut s'enorgueillir d'avoir initié des contacts entre de jeunes artistes locaux et des conservateurs de grands musées et galeries et des responsables de foires et évènements internationaux en Afrique, en Europe, en Asie et au Moyen-Orient. La galerie attire également des conservateurs internationaux reconnus, dont Marilu Knode, Holly Block, Catherine David, Norman Rosenthal et Okwui, et a même été utilisée pour une étude concernant le développement de la culture conduite par l'anthropologue américaine Jessica Winegar qui y a passé plus d'un an.

La mobilité des artistes et des œuvres à un niveau international a été encouragée par des invitations lancées au directeur de la galerie William Wells qui a établi des liens et a exposé le travail d'artistes dans des grandes foires d'art contemporain,
notamment la foire de Bâle, la Frieze Art Fair et la Gulf Art Fair de Dubaï. Une
vaste collaboration a également été mise en place dans le cadre de programmes à long terme avec des galeries et musées renommés, par exemple le New Museum of Contemporary Art de New York, le SITE Santa Fe, la Serpentine Gallery de Londres et la Haus der Kulturen der Welt de Berlin. Les directeurs de la Townhouse Gallery ont en outre offert leur expertise et leurs conseils à des organisations telles que la Fulbright Scholarship, Triangle Trust, The Free Dimensional Network, The Santral Project (Istanbul) et l'American Centre Foundation.

La galerie a travaillé en partenariat avec et a été soutenu par un grand nombre de fondations et organismes culturels comme la Fondation Ford. On peut également citer les institutions DCCD, CIDA, Goethe-Institut, SIDA, British Council, Pro Helvetia, la Fondation Anna Lindh, le Centre culturel français, le département des affaires culturelles des Etats-Unis, la Fondation Flora, la Fondation Mel Wolf, le fonds culturel européen, la Fondation Mondrian, la Fondation Prince Claus, le Young Arab Theatre Fund et l'Union européenne.

Liens associés :