Partenaires culturels

Unlock Art

 

Le Méridien Vilnius | Centre d'art contemporain

Le Centre d'art contemporain (CAC) de Vilnius présente une série d'expositions d'art contemporain avec des artistes internationaux et lituaniens et organise des conférences, lectures, projets sur Internet, projections de films et soirées musicales. Le CAC publie des catalogues et brochures pour ces évènements. Il a également mis en place un « laboratoire d'informations » où le public peut consulter des livres, journaux, CD et DVD et naviguer sur Internet.

Le bâtiment dans lequel se trouve le CAC a été inauguré en 1968 en tant que Palais des expositions artistiques et a servi d'annexe au Musée d'art lituanien jusqu'en 1988. Depuis 1992, le CAC est une institution indépendante fondée principalement par le ministère de la Culture de Lituanie.
Le CAC est le plus important centre d'art contemporain des pays baltes et l'un des plus vastes lieux artistiques d'Europe de l'Est, avec un espace d'expositions de 2 400 mètres carrés. Le CAC a pour vocation de mettre en place un large éventail d'expositions et projets internationaux et lituaniens et de présenter une vaste gamme de programmes publics tels que des conférences, séminaires, représentations, projections de films et vidéos et concerts de nouveaux artistes.

Depuis octobre 2004, le CAC produit sa propre émission télévisée diffusée sur une chaîne lituanienne privée (regardez CAC TV sur http://www.cac.lt/tv). Reflétant l'esprit expérimental du CAC, chaque épisode est un pilote et chaque programme est l'épisode final. Imaginez :
un groupe amorphe de marginaux et d'exclus culturels se voit confier la création d'un nouveau programme de télévision. Sans aucune expérience dans la conception de programmes de télévision, ils décident de réinventer ce média. CAC/TV est une tranche horaire qui laisse libre cours à l'invention de réalités alternatives.

Depuis 2005, le CAC fait paraître la « CAC INTERVIU », un débat sur l'art proposé une fois par trimestre. Ce magazine dont la 6ème édition est parue en décembre 2006 est une publication bilingue (lituanien et anglais) qui se base sur un entretien (mais contient également des éditoriaux et des critiques de livres) et qui couvre l'ensemble des pays baltes avec un regard sur l'actualité des évènement internationaux majeurs (tels que les grandes biennales) qui influent sur l'art du monde entier. Un comité de rédaction international fournit des conseils éditoriaux et des informations actuelles et aide à la distribution du magazine. Sur 3 000 exemplaires imprimés par numéro, 2 000 sont distribués en Lituanie et 1 000 sont distribués dans le monde entier.

Egalement créées en 2005, les « CAC/CAFÉ TALKS » sont considérées comme les conférences internationales les plus importantes organisées à Vilnius. Organisés chaque premier mercredi du mois, les CAC Café Talks sont un forum social invitant aux échanges sur des sujets internationaux d'actualité, concernant la culture, l'économie et la politique, ayant une incidence sur la production artistique, les expositions et la façon dont est reçu l'art contemporain. Les CAC Café Talks ont permis de renforcer les liens entre le CAC et la communauté académique de Lituanie, notamment avec l'Académie d'art de Vilnius (dont l'un des cours est noté en fonction de la participation à ces débats), du fait de la présence d'un grand nombre d'acteurs du monde culturel, notamment des enseignants renommés, invités à parler d'un large éventail de préoccupations culturelles. Les intervenants ont compté Philippe Vergne (directeur associé du Walker Art Center de Minneapolis, Etats-Unis), Chrissie Iles (directrice associée du Whitney Museum of American Art de New York, Etats-Unis), la professeure Germaine Greer (féministe, Royaume-Unis/Australie), Jørn Utzon (architecte de l'opéra de Sydney, Danemark), le professeur Csaba Toth (historien, université de Pittsburg), Jörg Heiser (éditeur du magazine FRIEZE) et Ken Lum (artiste et professeur, Canada).
Le Centre d'art contemporain organise environ cinq à six grandes expositions par an (notamment des rétrospectives, des études et des expositions communes internationales) et 15 projets plus petits. Le CAC est renommé dans le monde entier pour accueillir la Triennale balte d'art international, l'un des festivals d'art contemporain les plus importants d'Europe du Nord ; en 2005, la IXe édition de la Triennale balte, intitulée BMW (Black Market Worlds), a reçu des critiques élogieuses de la part de la presse spécialisée internationale. D'avril à juin 2005, le CAC a été l'un des quatre musées partenaires de l'exposition POPULISM, l'une des plus grandes expositions organisées en Europe. Sous la houlette de Lars Bang Larsen, Cristina Ricupero et Nicolaus Schafhausen, cette exposition des œuvres de 85 artistes s'est ouverte simultanément au CAC, au Frankfurter Kunstverein, au Musée d'architecture et d'art contemporains d'Oslo et au Stedelijk d'Amsterdam.
Tous les deux ans, le CAC fait également le point sur les avancées de l'art en Lituanie et en 2006, le centre a organisé le projet « 101.3 KM: competition and collaboration », projet d'échange entre Vilnius et Kaunas.

Ces cinq dernières années, le CAC a présenté des rétrospectives et des expositions consacrées à des artistes majeurs du XXe et du XXIe siècle, tels que Georg Baselitz, Tony Cragg, Max Ernst, Nam June Paik, George Maciunas, Man Ray, Bridget Riley et Andy Warhol. Le CAC a également commandé des projets spéciaux à de jeunes artistes de renommée internationale, comme Emmanuelle Antille, Knut Åsdam, Pierre Bismuth, A K Dolven, Elke Krystufek, Katrzyna Kozyra, Jonathan Monk et Joao Penalva.

Parmi les projets artistiques internationaux majeurs du centre, citons : « High Tide: new currents in art from Australia and New Zealand » (nouveaux courants artistiques en Australie et Nouvelle-Zélande) en 2006, « On Mobility » en 2006, « My World: the new subjectivity in design » (la nouvelle subjectivité dans le design) en 2006, « Slow Rushes - Takes on the documentary sensibility in moving images from around Asia and the Pacific » (étude sur le film documentaire dans la région Asie-Pacifique) en 2004, « Dutch Bureau: Contemporary Art Projects from The Netherlands » (l'art contemporain aux Pays-Bas) en 2004, « 24/7: Vilnius/New York » en 2003, « Nothing: Exploring the Invisible in the Contemporary Art » en 2001, « Desiring Eye » (rétrospective de photographies du Musée d'art moderne de Stockholm) en 2000, « Can You Hear Me? » (2ème Triennale d'art photographique Ars Baltica en 2000), « Cool Places » (7ème Triennale balte d'art contemporain en 1999), « 80/90 Mirrors of Our Time » (sélections de la collection internationale du Musée d'art contemporain d'Oslo) en 1999, « Twilight » (exposition internationale sur l'art dans les nouveaux médias) en 1998, « Dimension 0 » (Festival international de performances artistiques) en 1997, « Funny versus Bizarre » (art contemporain des pays nordiques et baltes) en 1997 et « Aurora 6 » (triennale présentant de jeunes artistes des pays nordiques) en 1995.

En 2007, le CAC a pris une nouvelle dimension en devenant une institution d'enseignement et en délivrant un Master international de conservateur en collaboration avec l'Académie d'art de Vilnius. Le programme dans le cadre duquel est délivré ce diplôme est un partenariat entre cinq académies et universités européennes, dont celles de Devon en Angleterre, Gérone en Espagne, Ljubljana en Slovénie et Rotterdam aux Pays-Bas.

En 2007, outre ses expositions sur place, le CAC fut chargé de choisir les œuvres du pavillon lituanien de la 52ème Biennale de Venise. Présentant le travail des artistes Gediminas et Nomeda Urbonas ainsi qu'un projet intitulé « Villa Lituania », à découvrir sur le site www.villalituania.lt, le CAC en a pris la responsabilité pour la deuxième fois, après la présentation du travail de Deimantas Narkevicius dans le pavillon lituanien à Venise en 2001.

Etant donné que le CAC est le seul espace d'expositions de grande envergure dans le centre de Vilnius doté d'équipements multimédias, il accueille également un grand nombre d'évènements culturels organisés par d'autres institutions. De plus, le CAC dégage d'importants revenus commerciaux, développe des partenariats positifs, fait parler de lui, attire un public nombreux et bâtit des relations solide avec lui grâce à l'organisation de ces évènements. Ces évènements culturels incluent : Fashion Infection (journées consacrées à la mode), le festival de musique Gaida, le festival de musique de Vilnius, le festival de musique « jeune » (musique électronique), le festival de théâtre Serenos, le festival d'animation de Vilnius, la Biennale de performance artistique de Lituanie et les journées consacrées au vin de Vilnius.

 

 

 

Liens associés :