W Minneapolis - The Foshay

  • 821 Marquette Avenue
  • Minneapolis,
  • Minnesota
  • 55402
  • États-Unis
  • Carte

Chambres et tarifs

Fermer

Enfants/chambre

Ces informations nous permettent de trouver les chambres qui correspondent le mieux aux exigences de votre réception et de préparer votre arrivée.

Reportez-vous aux conditions et détails des chambres pour plus d'informations concernant les frais applicables pour les lits d'appoint et les personnes supplémentaires.

Politique relative à l’âge requis

Pour réserver une chambre ou s'enregistrer à l'arrivée à l'hôtel, les hôtes doivent être âgés d'au moins 21 ans et présenter une pièce d’identité avec photo.

W Minneapolis - The Foshay
Histoire de l’hôtel

Rêve de toute une vie de celui qui lui a donné son nom, Wilbur Foshay, étudiant d'art reconverti en entrepreneur qui fit fortune en achetant et en vendant des sociétés de service public, la Foshay Tower fut construite pour héberger les bureaux et la résidence de son créateur. Aux 27e et 28e étages, une suite comptant trois chambres et trois salles de bain devait servir de domicile à Wilbur Foshay et s'agrémentait d'une cheminée, d'une bibliothèque, de murs en marbre italien jaune de Sienne et de plafonds vitrés.

Wilbur Foshay fit venir pas moins de 25 000 invités à la cérémonie organisée en l'honneur des lieux, offrant aux ministres, sénateurs et députés un voyage tous frais payés. Chacun des invités reçut une montre à gousset en or et put contempler des danseurs et danseuses éblouissants, l'armée fit retentir 19 coups de fusil et John Philip Sousa mena l'orchestre sur la Foshay Tower-Washington Memorial March, composition écrite tout spécialement pour l'occasion.

Bien que Wilbur Foshay présenta à John Philip Sousa un chèque de 20 000 dollars pour éveiller son inspiration, il n'entendit la marche qu'une seule et unique fois dans sa vie. En effet, six semaines après l'inauguration de la tour, son empire s'effondra avec le krach boursier qui marqua le début de la Grande Dépression. Alors détenteur d'un chèque sans provision, John Philip Sousa interdit qu'on jouât la marche aussi longtemps que la dette ne serait pas honorée. Wilbur Foshay ne vécut jamais dans son nouveau domicile.

En 1999, un groupe d'investisseurs du Minnesota régla la dette aux héritiers de John Philip Sousa et la marche put à nouveau être autorisée. Pour le W Minneapolis, l'intérieur de l'hôtel a été reconceptualisé par le cabinet de designers primés Munge Leung Design Associates tout en conservant de nombreux éléments d'origine intacts depuis leur heure de gloire. Dans notre aire d'accueil, vous découvrirez une boîte aux lettres et un annuaire d'origine, ainsi que les mêmes portes d'ascenseur ornées qui se sont jadis ouvertes pour les hôtes distingués de Wilbur Foshay. Levez la tête et contemplez les ornements des plafonds restaurés de la galerie principale, puis baissez les yeux et vous pourrez admirer le sol en terrazzo superbement préservé. Au 27e étage, buvez un verre à la mémoire de Wilbur Foshay, dans notre bar Prohibition haut perché, qui occupe ce qui fut jadis le bureau et la salle de conseils du richissime homme d'affaires.